Voilà un petit aperçu des espèces de poissons vivant dans notre département
L'ablette(Alburnus Alburnus)

Poissons de surface, l'ablette vit en banc, sa pêche est souvent considérée comme technique, pour en faire plusieurs centaines rappel de métronomes et conduite de ligne précise sont les deux éléments essentiels.
On dit souvent que c'est la pêche de base du compétiteur. Ver de vase ou petit pinkis (voir ver de farine) sont les appâts les plus productifs.
L'amorce en soupe avec du tracix

---Bons coins Mareuil sur Lay, la Vie à dolbeau et le lac d'Apremont

La brème(Abramis brama)

C'est un des poissons les plus communs de nos eaux et qui peut atteindre des poids important jusqu'à 5 kilos. Vivant la plupart du temps du temps sur le fond, elle n'hésite pas a monter entre-deux eaux les chaudes journées.
Une bonne quantité d'amorce est souvent nécessaire à la belle saison pour tenir les " aspirateurs " sur le coup .
Mais rien ne vous empêche de les pêcher à l'agrainage .


Grosse bourriche de brèmes
plus de 25Kg en 3h lac du Gué-gorand

Dans les étiers une amorce "traçante" orange est sans égale

---Bons coins Lac d'Apremont, lac du gué-Gorand, la Vendée à Vélluire

La carpe(Cyprinus carpio)

Tout en force est sa défense, pour la prendre en pêchant au coup mieux vaut utiliser un moulinet mais vous pouvez les tenter à la grande canne en utilisant du matériel plus costaud qu'à l'habitude.
Les amorces associées aux esches végétales permettent de bien fixer les carpeaux, attention au-delà de 2 kilos il est difficile de les mettre à l'épuisette.


Carpes du marais de Riez juillet 2007

L'anti-ligne: monture en 14°° et bouchon 0.40 Gr

---Bons coins L'étang communal des Luc sur Boulogne, la Vie au Poiré, les étiers de Sallertaine

Le carassin(Carassius carassius)

Cousin de la carpe mais bien plus petit, ce poissons devient de plus en plus présent dans notre région et ce notamment dans les marais. Difficile de le tenir en place sur un coup seul l'agrainage à l'asticot permet de les concentrés sur une zone de pêche .
L'agrainage à l'asticot

---Bons coins les étiers de Sallertaine, St Maixent sur Vie dans la vieille rivière, le marillet à la Bretonnière, le lac de Rochereau

Le gardon(Rutilus rutilus)

Encore un poisson commun de nos eaux, omnivore il peut se pêcher au chènevis comme au ver de terre.
Une amorce adaptée (noire ou marron foncée) et un sondage précis sont le gage d'une bonne bourriche.
Ils colonisent tous les types de parcours .



Casters écrasés et amorce sombre
---Bons coins Le lac du Jaunay, le lac de la Bultière

Le poisson-chat(Ictalurus nebulosus)

Souvent détesté par la plupart des pêcheurs au coup et classé nuisibles , on lui reproche de tout engloutir jusqu'à l'estomac et de piquer les mains pour ceux qui ne font pas attention.
Présent sur certains cours d'eau du département sa densité n'est pas très importante par rapport aux autres espèces.
En pêchant quelques centimètres au-dessus du fond et en utilisant une amorce " traçante " claire vous devriez limiter les prises de ces " affreux " .
Pour ma part c'est un de mes poissons préférés car pour en faire le maximum sur un concours Demande une technique particulière et obligent à toujours s'adapter en cours de pêche.
Pêchez avec un morceau de crevette

---Bons coins Tous les marais du nord Vendée, le lac d'Apremont, de Moulin Papon


Le mulet (Mugil labrosus)

L'expression " tirer comme un âne " a du lui donner son nom, en effet de toutes les espèces que j'ai pu pêcher c'est celle qui se défend le plus et jusqu'au bout !.
Poissons méfiant par nature il est difficile à faire mordre (souvent 10 touches loupées pour un poisson ferré).
Il est par contre extrêmement curieux au bruit et un amorçage bruyant l'attire souvent. Il casse les coups car il est très mobiles et nage dans tous les sens et éffrait les " blancs ". Les meilleures esches sont le ver de vase de mer, les asticots trempés dans de l'huile de sardine et quelques fois le vaseux. On le trouve dans les eaux saumâtres du bord de mer et dans les grands étiers du marais.
Trempez vos esches dans l'huile de sardine


Mulet de 2.4Kg étier du Ligneron 2003

---Bons coins Le lac des vallés au fenouillé et le ligneron à Notre Dame de Riez

D'autres espèces peuplent nos parcours, goujons, plies, rotengle, chevesnes mais ils n'habitent pas partout, c'est pour cela que je ne vous parlerais pas d'eux.
Retour